Et Ellie vécut heureuse – Harriet Evans

9782258095441

Titre: Et Ellie vécut heureuse
Auteur: Harriet Evans
Date : 2013
Pages : 484 pages
Note : 7.5/10
Résumé : A vingt-deux ans, Eleanor Bee s’est fixé trois buts : s’installer à Londres pour faire carrière dans l’édition, avoir les moyens de s’offrir un café et un croissant chaque matin, et surtout, ne jamais tomber amoureuse – depuis le divorce de ses parents, Ellie ne croit plus au prince charmant.

Quand enfin elle arrive dans la capitale, rien ne se passe comme prévu. Elle accumule les gaffes, sa carrière ne décolle pas assez à son goût et, ô malheur, elle a un coup de foudre. C’est alors qu’une échappatoire miraculeuse apparaît : Ellie se voit offrir un poste à New York. Mais elle a beau fuir, le passé a toujours une étrange manière de vous rattraper…

Un portrait tendre et juste des jeunes femmes actives d’aujourd’hui qui, à force de tout planifier, pensent pouvoir contrôler leur vie sans que le hasard s’en mêle !

Critique : J’ai lu ce livre tout d’un bout, couchée dans mon lit, un jour où je ne voulais pas aller à l’école, honte à moi. De tous les livres en attente de lecture de mon étagère, c’est lui que j’ai choisi parce que c’est un livre de filles. Tout simplement.
Mais c’est un bon livre de filles. L’héroïne a du bon sens, elle a des problèmes, mais ils ne sautent pas dans le visage. Ellie n’est pas une épave désespérée qui se fait reprendre en main par sa meilleure amie autour d’un cocktail. Elle a une histoire, elle ne vit pas seulement pour rencontrer l’amour et elle fait du travail sur elle-même. C’est le genre de livre de filles que j’apprécie, lorsqu’il est réaliste et qu’il enseigne quelque chose à travers l’apprentissage et l’épanouissement de l’héroïne.
Et étant donné qu’Ellie travaille dans l’édition, le livre est truffé de référence à des grands romans comme Jane Eyre et Orgueil et Préjugés et en plus, il se passe en grande majorité à Londres (yess).
Outre l’histoire d’amour (qui ne prend pas tant de place que ça et qui est quand même pas trop évidente), ce livre soulève plusieurs enjeux: la famille, l’alcoolisme, la recherche de soi et la carrière. Parce que la famille et la carrière sont deux sujets très importants autour desquels l’histoire gravite. On comprends que si tu ne règles pas tes histoires de famille, tu les traînes toute ta vie.
Ce livre se passe sur plusieurs années. Ça rend la chose beaucoup plus réelle. La jeune femme ne passe pas de rien à femme accomplie en 2 mois, trouvant l’homme de sa vie et réglant tous ses problèmes en même temps. Ça prends du temps.
Le sentiment que j’ai ressenti en fermant le livre est que tout allait bien aller. Ellie déménage New-York/Londres régulièrement, change de travail, fait ce que son coeur lui dit de faire et il n’y a pas de problème. Tout est possible, il suffit juste d’écouter son coeur.
<< Parfois, les choses de la vie n’arrivent pas dans le bon ordre. Ou toutes en même temps. On s’énerve mais c’est comme ça . >>
Avez-vous lu des livres dans ce genre récemment ?
Josianee .
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s