Cher trou de cul – Annie Quintin

index

 

Titre : Cher trou de cul
Auteur : Annie Quintin
Date : 2013
Pages : 357 pages
Note : 7.3/10
Résumé : « Je me réveille, je te vois. Je m’endors, je te vois. Je respire, je te vois. Je vois juste toi, OK? Je vois juste… toi, Clara. »

Pour dire ce genre de choses à une fille, puis changer d’idée après 72 jours – le temps de la gestation du cochon d’Inde – et finalement rompre par internet, il faut être un vrai salaud.

À moins que la fille soit elle-même trop compliquée?
Comment Clara peut-elle oublier Damien, son regard tendre et ses cheveux fous? Sûrement pas en lui écrivant des courriels qui commencent par « Cher trou de cul »…

Critique :

Ce livre m’a été donné par un ami qui travaille dans une librairie (le chanceux). J’étais très contente de recevoir ce livre de filles , je ne vous le cacherai pas. J’étais en manque de guimauves en cette semaine de pré St-Valentin.

Premièrement, j’ai été agréablement surprise en me rendant compte que le garçon n’était pas un salaud et que la fille était relativement normale. Je m’attendais, en lisant le résumé, au classique salaud ou au garçon pas capable de s’engager. Vous savez, le genre de gars dans ces livres qui trompent l’héroïne ou qui lui mets l’estime d’elle-même à zéro. Et bien NON ! Le garçon a même beaucoup d’allure. La chronologie un peu bousculée m’a beaucoup plu aussi. L’histoire se déroule un peu sans dessus dessous à l’aide d’un « Jour x » en début de narration. De cette façon, nous comprenons les choses à mesure que l’auteur veut bien que nous les comprenions.
Par contre, je m’attendais à voir plus de lettres adressées à son ex. L’emphase n’est pas mise là-dessus, comme le titre le suggère. Cela n’enlève rien à l’histoire, mais c’est une constatation que j’ai eu durant ma lecture.

Je me suis beaucoup attachée au personnage principale de Clara. Je m’y suis assez identifié et je lisais le livre en lui disant : »allez, dis-moi ce qui cloche chez moi! ». Elle se prend en mains et je trouve ça très inspirant, surtout qu’elle n’est pas désespéré et vraiment au fond. Les problèmes de Clara sont plus normaux, plus cachés que ceux de certaines héroïnes de roman de filles.

Bref : Les personnages sont attachants, l’histoire n’est pas abracadabrante et le style d’écriture est léger et très bien. Ce n’est pas Jane Austen , mais ça , vous le saviez déjà. C’est un roman de filles, c’est donc du déjà vu. Mais j’ai passé de très beaux moments à sourire toute seule et à manquer rire dans l’autobus . C’est un roman Feel-good que je vous conseil 🙂

Josianee .

Publicités